Week-end dans le Limousin

Publié le par La Noiche

Début février, nous avons rendu visite, le temps d'un week-end, à une amie du Noiche, Alison: une Anglaise, qui s'est installée dans le Limousin, et est devenue.... fermière! Difficile de tout apprendre sur le tas !
Nous sommes donc restés deux jours chez elle, dans la maison qu'elle a acheté avec son mari pour la retaper, et nous avons vécu son quotidien, aussi, par la même occasion. C'est fou ce qu'il se passe de choses avec Alison en l'espace d'un week-end !! Et on doit aussi avouer qu'on dormait bien la nuit, avec toutes ces émotions.

Donc pour résumer ce week-end en images:

On a joué aux "gentlemens farmers" !




On a admiré de beaux paysages, d'une immensité et d'une quiétude inégalées



On a fait de belles promenades, pleines d'aventures



On a visité un église perdue au milieu de la lande

 

On a aidé à construire un grand enclos pour les poules (sous le regard inquiet de ces dernières)

 

On a couru après les chèvres et boucs, qui se sont bien échappés 5 ou 6 fois en l'espace de deux jours

 


"On" a capturé des oeufs de tétards pour les ramener à la ferme et avoir des grenouilles (pour qu'elles tuent certains nuisibles)... Bon d'accord, tout le monde n'a pas participé à la collecte... d'autres se sont contentés de regarder de loin!


[Overblog semble refuser que je mette la photo correspondante sur le site, puisque ca bug totalement quelquesoit le moyen utilisé... mais je ne desespère pas de résoudre le problème rapidement]

On était les premiers sur les lieux d'un incendie, chez l'un des amis anglosaxons d'Alison. On était même les premiers à appeler les pompiers alors que les habitants disaient que ce n'était rien!
Et en fin d'après-midi (après le passage des pompiers), moment memorable oú, tous les trois, nous avons poursuivi les poules et autres volatiles (oie canard) dont le poulailler avait pris feu avec le reste de la grange. Objectif: les capturer, les forcer à rester tranquilles dans des caisses de fortune (cagettes en bois) pour ensuite les mettre dans la voiture, et les ramener à la ferme, pour les mettre dans le nouvel enclos, et ainsi leur offrir un poulailler de secours, en attendant que le leur soit reconstruit (oui, je sais, ca parait un peu compliqué comme ça, mais dans le feu de l'action, ça parait très clair!!). Mais les poules n'étaient pas DU TOUT d'accord!!! Moments mémorables...


 


On a aidé à transporter un poele neuf de près de 300 kg dans la ferme (on l'a fait de bon coeur, car les 5° DANS la maison au réveil, c'est juste pas possible!!!)

[Overblog semble refuser que je mette la photo correspondante sur le site, puisque ca bug totalement quelquesoit le moyen utilisé... mais je ne desespère pas de résoudre le problème rapidement]


Sans oublier: les apéros improvisés chez des inconnus, les pots dans un bar marrant dont la population était mi-locaux ayant trop bu, mi-anglosaxons chahutés, les explications sur comment castrer un animal dans les règles de l'art, la bonne soupe au poulet, la cuisinière à bois et le livre sur l'auto-suffisance alimentaire...

Tous ces ingrédients bien assaisonnés ont constitué un week-end incroyable, amusant et très authentique...
et devinez quoi ? on n'a pas pensé au travail pendant ces deux jours !!


Publié dans Récits de Voyages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mu 09/04/2008 21:57

Tout ca en 2 jours ?Impossible ! C'est plutot sur une quinzaine, non ? Vous avez dû être naze de chez naze, avec le voyage en plus.Biz les noichs